Géographie


Prenez la direction nord-est en sortant de Ouagadougou. Très vite, vous serez sur la piste. Inutile de chercher les panneaux d’indication, il faut simplement connaître son chemin, éviter les ornières, les embûches, les petits transports en tout genres, etc. S’enfoncer dans une brousse peu verdoyante. Vous rencontrerez autour des habitations disséminées des animaux domestiques en liberté.
Après 1h30 de piste environ, une concentration de concessions autour de l’école, d’un terrain de foot, greniers à grains et autres petites constructions, se présenteront devant vous. Voici le village de Yargo.

LE BURKINA FASO
La Haute-Volta (actuel Burkina Faso) a été créée en 1919 par le colonisateur français. Elle a été partagée entre la Côte d’Ivoire, le soudan français (actuel Mali) et le Niger en 1932 et reconstituée en 1947 suite à l’intervention du moro naba, empereur des mossis, auprès du représentant de l’autorité coloniale, basée à Grand Bassam (Côte d’Ivoire). Comme la plupart des colonies Françaises d’Afrique, la Haute-Volta (actuel Burkina Faso) a accédé à l’indépendance le 5 août 1960.
Le Burkina Faso (le nom du pays signifie en français « pays des hommes intègres »), pays continental ayant une superficie de 274 200 km², est situé au cœur de l’Afrique de l’ouest. Il est limité au nord par le Mali, au sud par le Ghana et le Togo, à l’est par le Niger et le Bénin, et à l’ouest par la Côte d’Ivoire. 
Situé dans la zone sahélienne, les conditions climatiques y sont défavorables, avec des répartitions pluviométriques insuffisantes et irrégulières entraînant des déficits céréaliers chroniques. Pourtant, l’économie du pays est basée essentiellement sur l’agriculture, si bien qu’il est classé parmi les plus pauvres de la planète par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). 
Cette pauvreté affecte la majeure partie de la population, particulièrement les couches vulnérables que sont les femmes et les enfants. Comme dans tous les pays africains, la population Burkinabé est en majorité jeune. L’insuffisance des pluies et les conditions socio-économiques difficiles sont à la base d’un exode rural très fort.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑