Fabrication de 21 fosses fumières

Objectif de la construction des 21 fosses fumières : Améliorer le rendement de la production agricole des paysans de Yargo.

Le village de Yargo, à l’instar des autres villages du nord du Burkina Faso, subit de plein fouet les aléas climatiques. En témoignent entre autres la rigidité des sols, l’irrégularité et l’insuffisance des pluies. Les méthodes culturales archaïques en usage ne permettent pas aussi d’améliorer considérablement les rendements malgré la bonne volonté des paysans de Yargo. D’où la nécessité de recourir au compostage pour espérer reconquérir la saveur des terres. C’est le sens et l’intérêt de construction de fosses fumières. Il dote les trois quartiers de Yargo de 21 fosses fumières, à raison de 7 fosses de compostage par quartier. La réalisation de ces fosses de compostage à proximité des habitations, permet aux paysans d’avoir assez de composts pour fertiliser leurs champs, jadis mis à rude épreuve par l’usage de l’engrais chimique dévastateur des sols.


Une fosse remplie de résidus ménagers et de la litière des animaux

Avec ces composts à l’état naturel et facile d’entretien, les paysans de Yargo abandonnent ainsi l’usage des engrais chimiques dont l’un des dommages est l’appauvrissement des sols. Le procédé de la fosse pour le compostage consiste à transformer les résidus ménagers et la litière des animaux dans une fosse de 3 mètres de long sur 3 mètres de large, avec une profondeur de 1 mètre. Le mélange de ces éléments disponibles au quotidien permet d’obtenir « une pourriture » très nourricière pour les sols, et sans impact négatif sur ces sols, même à long terme.

Je fais un don


Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑